Découverte du Circaète Jean le Blanc

Mi-mai, je reçois le message de mon ami Jacques: ça y est, avec un mois de retard, le couple de Circaètes Jean le Blanc est arrivé et commence à couver. Comme depuis 5 ans, ce couple est revenu au même nid, et cette année j’aurai le privilège de pouvoir les observer. L’affût est construit depuis l’année précédente, à 35 mètres du nid, et juste à sa hauteur. C’est le 23 juin que le petit circaète est né. Coup de chance, car nous y avions prévu d’y aller le 29 juin.
Le circaète Jean le Blanc est un rapace qui ne mange que des serpents (ou éventuellement des lézards ou des grenouilles). On le reconnait par son dessous blanc; son regard jaune perçant est impressionnant. En voici quelques images:

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 485

3+

Voie lactée sur l’écot

Une nuit en été quand la lune est couchée; le moment de sortir pour admirer la voie lactée et le triangle d’été (Deneb, Véga, et Altaïr) pointant vers un arbre isolé dans la montagne, l’arbre le plus haut de la vallée.

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 511

5+

Rencontre avec le tanuki

Rencontre surprenante le premier jour, il ressemble à un ration laveur, mais c’est un canidé, le chien viverrin, ou tanuki pour les japonais. Amené du Japon pour sa fourrure, il s’est répandu à l’état sauvage. C’est un canidé qui mange un peu de tout, comme ici des escargots. Quand la température est trop froide, il hiverne. Au Japon, les Tanukis sont des esprits symboles de chance et de prospérité, présents dans l’art et les contes japonais depuis le Moyen Âge.

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 518

1+

Rencontre avec une loutre

Dernier jour dans le Danube, dernier retour en bateau; les appareils photo sont déjà presque rangés quand notre hôtesse nous appelle: il y a une loutre qui dévore un poisson sur un ponton à deux pas de notre gite; incrédules nous accourons, et elle est bien là, tranquillement installée, entrain de déguster une silure; ni la proximité d’une dizaine de photographe, ni les rafales de déclics ne la feront bouger. Seuls l’attaque d’un petit chien la décidera à s’en aller, tout en emportant le reste de sa nourriture!

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 1416

3+

la course du chacal doré

Sortie en bateau très tôt le matin: sur la berge nous apercevons ce chacal doré qui court sur une bande étroite de terre entre le fleuve et les zones inondées par les pluies abondantes de cette saison. Nous le suivrons – le bateau poussé à fond sur quelques centaines de mètres; il retrouvera des compagnons et repartira ensuite dans l’autre sens, nous laissant en souvenir des photos de ce canidé, proche du loup.

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 323

2+

Grenouilles du Danube

Pour changer des oiseaux, voici quelques images de batraciens, toujours dans le delta du Danube. Notez le gonflement des joues qui permet aux grenouilles de coasser; quand des milliers le font ensemble, cela fait un boucan infernal!

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 894

4+

Images de Round-Planet sur le blog Sigma

Une fois n’est pas coutume, c’est un lien vers un site extérieur que je vous envoie cette semaine, puisque mes photos d’oiseaux sur les îles Shetland ont bien plu au fabriquant d’objectifs photo Sigma, qui en a publié une sélection (prises avec le Sigma 500mm F4 Sport), accompagnée d’un interview … Vous pouvez cliquer sur l’image du macareux pour voir l’interview…

Hits: 409

5+

La pêche du Bihoreau gris

Toujours dans la série des oiseaux du Danube, voici un petit héron, le bihoreau gris, en commençant sous une belle lumière par une scène de pêche à la grenouille. Miam!

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 412

1+

Pélicans

Parmi les nombreuses espèces d’oiseaux que nous avons observé dans le delta du Danube, le Pélican est certainement le plus impressionnant, avec une envergure qui peut aller jusqu’à 3.2 mètres. Il y en a deux espèces: le pélican blanc, qui se reconnait en particulier au masque rose autour de l’œil, et le pélican frisé, comme celui en dessous, dont le plumage a un aspect frisé. C’est toujours impressionnant de les voir s’envoler, leur poids élevé (jusqu’à 13 kg, les forçant à un envol très lent au cours duquel les pattes retombent dans l’eau entre chaque battement d’aile!

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 388

1+

Un macareux, comme si vous y etiez

Comme si vous étiez couché sur la falaise, avec le bruit du vent mais sans le sentir, à quelques mètres de ce macareux moine et de sa compagne… retour sur les images des iles Shetland en 2017!

 

Pour en profiter au maximum, cliquez sur la flèche blanche dans le carré rouge au milieu de l’image, mettez en plein écran, et si votre réseau le permet, sélectionnez la haute définition!

Hits: 285

3+