Jan 16

Quelques oiseaux d’Alaska

Et pour finir avec les animaux de Kodiak, voici un petit échantillonnage de la grande variéte que l’on peut y trouver, dont l’emblème Américain, le pygargue à tête blanche, ou aigle pêcheur.

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 73

Jan 09

Ballet de baleines

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Laissons les ours, pour rencontrer d’encore plus gros mammifères; d’abord des rorquals communs, dans le fjord des ours, qui se régalent à la jonction des eaux salées et des eaux douces. Au début, on voit leur souffle, quand ils arrivent à la surface; avec un peu de chance, ils montreront leur évent. Toujours on verra le dos et la nageoire dorsale, mais ils ne sortent pas ni la queue ni la tête.

Puis, le dernier jour de retour à la ville de Kodiak, nous avons pu faire un grand tour de bateau d’une journée, ou nous avons rencontré d’autres rorquals communs, mais aussi des baleines à bosse, qui ont pour habitude , quand elles vont plonger / sonder, de plus arquer leur dos  et de faire apparaître leur queue à la surface.

Toujours très proches du bateau, une d’elles est venue de la droite et est passé sous le bateau en l’arrêtant net – heureusement sans casse (ni pour nous ni pour elle).

Hits: 96

Jan 03

Ours en famille

Quoi de mieux que de commencer l’année en famille; famille d’ours bien sur; nous avons rencontré 3 familles avec 2 ou 3 oursons (en plus de celle vue au loin avec ses 4 oursons). Familles mono-parentales, bien-sur, mesdames ourses élevant seules leurs petits, les mâles étant plus intéressés par tuer les petits pour gagner les faveurs des mères…. un peu ours quoi.
Nous avons pu laisser ces familles nous approcher d’assez près (une ourse et ses 2 petits sont passés juste de l’autre côté du tronc couché derrière lequel nous nous cachions); et voir comment les ourses à la fois s’occupaient à nourrir leurs petits (avec du saumon bien sur), et aussi à leur apprendre les joies de la pêche (au saumon toujours).

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 122

Déc 25

La pêche de l’ours

Petit cadeau de Noël: séance de pêche au saumon pour un ours de Kodiak – pour les âmes sensibles, il faut se rappeler que le saumon remonte la rivière pour frayer et se reproduire, puis après il ne lui reste qu’à mourir; en cette saison, la rivière grouille de saumons, et l’abondance de cette nourriture bien grasse est comme une manne pour les ours, qui lui permettra de bien s’engraisser pour supporter le long et froid hiver.
Quand aux restes des saumons, il pourriront doucement dans le lit de la rivière, se transformant en nutriments qui nourriront à leurs tours au printemps les jeunes alevins de saumons à peine éclos…. La boucle est bouclée!
(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 114

Déc 19

Portait de l’ours de Kodiak


5 jours d’observation des ours, au fond du Fjord, où nous les avons vu un peu sous le soleil, beaucoup sous la pluie, des fois loin, mais des fois à moins de 10 mètres…. que de beaux souvenirs; voici quelques uns des meilleurs moments…
(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 146

Déc 13

Premier aperçu de l’ours de Kodiak


De la ville de Kodiak, vol en hydravion vers Uyak Bay ou nous attend notre Lodge sur une toute petite île; de là, c’est une petit bateau qui nous fait remonter le fjord vers la rivière; là où l’eau douce rencontre l’eau salée; là où les saumons terminent le périple qui les verra se reproduire et mourir; le territoire des ours de Kodiak, les plus gros ours du monde, apparentés aux ours bruns ou grizzlis.
(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 101

Déc 06

Loutres de mer

Ce qui a attiré les Russes dans les îles Aléoutiennes et à Kodiak, c’est l’abondance des loutres de mer, au pelage d’une grande douceur, et d’une grende densité – 150000 poils au cm² (quelqu’un a dû compter?). Très différentes des loutres européennes, les loutres de mer vivent en mer, où elles se prélassent en famille sur le dos; elles se nourrissent essentiellement de coquillages et autres petits habitants du fond de mer.

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 111

Nov 28

Ville de Kodiak


Il est temps de rejoindre l’île de Kodiak, à quelques heures de vol en petit avion. Cette île est réputée pour son port de pêche, spécialisé dans la pêche à la morue et au saumon. Un superbe roman de Catherine Poulain raconte la vie des marins du bout du monde: le grand marin.

Il faut aussi ce rappeler que l’Alaska était d’abord un territoire Russe, qu’ils avaient pris aux populations locales par attrait pour les fourrures de loutre de mer. C’est en 1867, il y a juste 150 ans que la Russie a revendu cette terre “sans valeur” aux Etats-Unis d’Amérique, juste avant qu’on y trouve de l’or, et la fameuse ruée qui s’en est suivi. D’où la culture et les églises orthodoxes qu’on y retrouve.

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 131

Nov 19

Randonnée du côté d’Anchorage


Première journée, pour se mettre dans le bain et lutter contre le décalage horaire, une randonnée dans les montagnes avoisinnant Anchorage s’impose. Le Col du Corbeau (Crow Pass) culmine aux alentours de 1000 mètres, mais dans ce coin, c’est à cette altitude que commencent les glaciers.

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

Hits: 114

Nov 12

Passage au Nord

Voici donc venir les articles sur le voyage de Septembre à Kodiak. Kodiak, c’est en Alaska, et pour y aller depuis l’Europe, le plus simple pour l’avion c’est de passer très au Nord –  Beaucoup de nuages à cette latitude, mais le Groenland et la fin de la banquise nous ont réservé un peu de visibilité.

(Cliquer sur la photo pour voir le diaporama)

(Déplacer la carte pour voir l’itinéraire depuis Frankfort Jusqu’à Anchorage)

Hits: 144

Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com